L'essence de la vie


Je me suis fait engueuler grave en Italie

Allez je vous raconte !

J'étais sur le retour.

J'avais vaguement suivi qu'il y avait des problèmes d'essence en France pendant que je vivais la dolce vita.

J'avais donc trouvé pertinent de faire un plein avant de rentrer.

Je demande à l'univers une station d'essence sur ma route (ça m'évite de chercher )

50 mètres plus loin, une apparaît.

1.89 le litre.

Bon bah c'est mieux que rien. J'y vais.


Il y a déjà une voiture sur la pompe de gauche je vais à celle de droite.

Je vois un pistolet diesel barré. Mince !

Il y en a un autre à côté, ouf !


Normalement je regarde les anges et les oiseaux quand je fais un plein, je ne suis pas du tout attentive au compteur.

Mais là je ne sais pas pourquoi je regarde l'écran.


Je vois écrit 2.09

Euh c'est le prix du litre ça ? Qu'est ce que je suis en train de mettre ?!


Je regarde à nouveau ma pompe. C'est bien du diesel que j'ai en main.

Ça veut peut être dire autre chose ce chiffre ?


Je regarde la quantité que j'ai commencé à mettre et le prix. Il faudrait que je fasse des maths pour avoir le prix du litre, là je n'ai pas envie.


Je vais mettre 2 litres et si ça fait plus de 4€, c'est que c'est ça.

4.18€

C'est bien ça.

À ce moment, sort de la boutique une petite bonne femme, le visage crispé, elle agite les mains, les bras, elle parle fort.

Je ne comprends pas ce qu'elle me raconte mais je traduis qu'elle n'est pas contente.

Elle s'agite encore. Le ton est bien haut, elle semble me poser des questions.

- I don't speak Italian

Elle est rouge. Non mais sérieux, elle est toute rouge ! Très très pas contente la madame.


Tellement pas contente que du coup j'ai l'impression d'avoir fait qqch de grave, genre j'ai cassé sa machine !


Je me concentre pour essayer de comprendre.


Elle dirige ses mouvements vers la machine et sur sa poitrine avec un flot de paroles en italien.

Je tilte

Oh pu*** ça se fait encore ça ?! C'est une pompe pour se faire servir !


Je la vois vraiment pas contente.

- Pay, pay, you pay!

Bah oui c'est évident que je vais payer l'essence. Pas envie d'avoir la mafia avec moi pour 4€


Elle continue ces grand gestes et me montre une autre pompe.


Du coup je change de pompe pour revenir à celle où on a le droit de toucher le pistolet et se servir. Et je fais mon plein à 1,89.

Avec la dame toujours pas contente à côté.

La morale de l'histoire

Quand vous êtes dans un nouveau contexte, que faites des choses nouvelles...Vous allez vous planter parfois! C'est normal! Ça s'appelle apprendre!


Et bien souvent les erreurs que l'on fait n'ont que peu ou pas de conséquences.

Là en l'occurrence, ça aura été une leçon à 40 centimes.


Pour la dame, le prix est plus cher, puisque, parce que j'ai touché son pistolet et qu'elle ne gère pas sa colère, elle est bonne pour un rdv chez le cardiologue et un traitement anti tenseur après ça.

Non mais sérieux, ça va pas de se faire monter la tension comme ça pour un truc pareil ?!

Quand on fait des trucs nouveaux, on se trompe et c'est normal.

Soyez indulgente avec vous même.

Et indulgente avec ceux confrontés à la nouveauté.

Et quand on vous fait une remarque: prenez du recul et demandez vous si ça a fait du tord ou du dégât.

Si oui, réparez.

Si non, c'est juste l'autre, sa vie et ses humeurs, et ça ne vous concerne pas, passez à autre chose.

Et quand vous faites le plein en Italie, il y a deux files, si vous voulez voir débarquer la madame en colère c'est à droite !

PS: Hé Mussolini, on a retrouvé ta fille !

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout