Les petits arcs-en-ciel ūüéó

Mis à jour : 21 déc. 2020



Il y a des choses qui rassemblent et font voir la vie autrement. Voir un de ses proches confronté à une épreuve en est une.

Il est alors bien singulier de constater que dans les pires moments l’Homme est capable du meilleur. Beau de découvrir que dans l'épreuve, de nombreuses initiatives solidaires voient le jour chaque année, en soutient à cette cause teintée de l’esprit sororal.


Cet octobre rose, nous touche tous, personnellement et collectivement. Nous avons tous connu une sŇďur, une m√®re, une fille, une femme, une tante, une amie, ou un √™tre cher dont une proche a travers√© cette √©preuve.

Localement, depuis deux ans déjà, différents évènements se mettent en place, comme à Orange, la marche au départ de l'arc de triomphe, ou celle au plan d’eau de Piolenc.

Un mouvement à l’ampleur national puisque ce premier du mois encore, notre grande Dame de fer de Paris se drapera aux couleurs du ruban.

Comme si on voulait scander plus haut: vous n’êtes pas seules, ensemble on est plus fort.

Un hommage à toutes ces guerrières et à leurs proches. Des amis, familles qui deviennent des rayons de soleil au travers les nuages.

Et heureusement qu'ils sont l√†, telle une √©claircie entre deux averses. Ces petits soleils, eux aussi frapp√©s par la foudre, et qui pourtant continuent d‚Äô√©clairer de leurs rayons celle dont la flamme vacille ou n'arrive plus √† briller. Tel un baume, ils adoucissent la douleur, redonnent force et espoir, une oreille o√Ļ se confier, une √©paule o√Ļ se reposer et une raison de se battre.

Ils sont la beaut√© dans la temp√™te et au creux de l‚Äôorage font na√ģtre des arcs-en-ciel.

Et puis un jour, la vie reprend ses couleurs, riche de teintes nouvelles. Qu’elle est curieuse cette force qui nous fait parfois devenir un phare quand on a été plongé dans l'obscurité.

On sait que notre vie ne sera plus jamais la même. Que nous ne serons plus jamais les mêmes. Il y a l’avant et l’après. Et on cesse de regarder en arrière.

Nous composons alors avec ce nouveau nous qui émerge, ouvre un questionnement essentiel, une exploration de soi, une analyse critique de sa vie.

Car il y a l'√©preuve et ce qu'on en fait. Qui entra√ģne chez chacun de vraies transformations.

Ce que les gens frapp√©s par la foudre ont en commun? La force et la s√©r√©nit√©, un d√©tachement du regard de l'autre pour un retour aux essentiels, la sagesse de faire fi des convenances pour revenir √† soi, √† ses envies. Ils incarnent la force tranquille, riches d‚Äôune capacit√© √† cultiver la joie et l‚Äôoptimisme. Ils ont fait du tri, revu leurs priorit√©s et savent appr√©cier tous ces petits bonheurs qui colorent le v√©cu et parfument l‚Äô√Ęme: sentir le soleil sur sa peau, un fou rire partag√© avec un ami, le sourire √©chang√© avec un inconnu, savourer les d√©lices de la vie, aller √† l‚Äôoc√©an, sentir le go√Ľt sal√© sur leurs l√®vres, autrefois laiss√© par les larmes, remplac√© √† pr√©sent par celui des embruns. Et puis le privil√®ge d‚Äôavoir ouvert les yeux ce matin.

Comme un nouveau souffle, la vie qui court à nouveau dans leurs veines, plus vive, plus forte.

C’est face au vent que les avions décollent, alors ils ouvrent leurs ailes, prêts à prendre leur envol.

Tel le Phoenix qui rena√ģt de ses cendres.

L’alchimiste qui transforme le plomb en or.

Ou cet art ancestral japonais qui répare l’objet brisé en soulignant ses cicatrices à l’or fin, témoins de son histoire. Ce qui lui confère alors, plus de résistance, de valeur, de beauté et le rend ainsi plus précieux encore.

Mae West disait ‚ÄúOn ne vit qu‚Äôune fois mais si vous le faites bien, une fois suffit ¬Ľ. On ne sait pas de quoi sera fait demain mais on peut choisir de profiter d‚Äôaujourd‚Äôhui.


Alors pour ce mois-ci, en plus de montrer notre soutien, si on décidait dès à présent, de voir la vie en rose?


Par Marina Martin

Publié dans LE PLUS ORANGE Magazine, numéro d'octore 2020 #6


Qui je suis

Mes prestations


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout