Pourquoi c'est si compliqué de dialoguer avec lui ?!

Dernière mise à jour : 13 mai


Il y a des gens avec qui ce n’est pas possible de communiquer posément.


Pourquoi? Parce qu’ils ne respectent aucune règle de communication.


La communication implique un émetteur et récepteur qui ont chacun:

- la volonté de transmettre un message clair

- l’intention honnête de décrypter le message de l’autre

- pour arriver à un terrain d’entente.


Ici ces conditions ne sont pas remplies.



Problème 1: il entretien une inégalité entre l’émetteur et le récepteur


  • Comme il ne considère pas l’autre, il ne prend pas le rôle du récepteur. En clair, votre message, il s’en tape, c’est parle à ma main. Il n’y a pas d’échange possible, c’est à sens unique: long monologue, lui qui raconte, lui qui demande etc


  • Il se place au dessus. Comme il se sent supérieur à vous et que ses sources sont mieux, il se place en “sachant”. C’est toujours lui qui sait tout mieux, même pour ce qui concerne votre vie. Il va donc vous donner une leçon sur nombre de concepts où vous êtes trop “immature/débile/novice” pour avoir un point de vue qui tienne la route. Il écarte vos dires d’un revers de main et en plus s’attend en toute logique à ce que vous vous rangiez à son avis.


  • Toujours dans sa logique de dominant ou dominé, il ne sait pas faire des demandes, il exige. Donc vous n’êtes plus dans les rôles d’émetteur et de récepteur mais de maître et d’esclave



Conséquences: vous n’avez jamais droit à la parole et vous ne vous faites pas entendre




Problème 2 : le message lui même


A/ Le message n’est pas clair


  • Par sa communication non verbale qui mène un discours à part. Notre communication c’est 20% les mots et 80% notre attitude et ce qui émane de nous: expression du visage, regard, ton de la voix… Les 2 doivent être raccords pour que le message soit clair. Hors ici il y a une incongruence entre la communication verbale et non verbale. C’est très déstabilisant. On sent donc un malaise et que quelque chose cloche sans savoir d’où ça vient.

Exemple:

Il peut vous dire qu’il va s’occuper d’un truc avec plaisir / avec un regard de haine

Ou vous dire qu’il vous trouve belle / avec une moue de dégout


  • Par son discours brouillon. Ce qu’il dit est un fouillis, hyper confus. Il passe d’un truc à l’autre. Il n’y a pas de logique, pas de sens, il manque l’objet ou le sujet de référence. Ca ne ressemble à rien. C’est impossible de donner de la cohérence à ce tas d’info qui ne veut rien dire.


  • Par ses demandes contradictoires: c’est la double contrainte. Il vous demande une chose et son contraire simultanément. On ne sait pas quelle option prendre et de toute façon celle choisie sera disqualifiée. Quand on demande ce qu’il veut, il n’apporte pas la solution.

Exemple: vous faites à manger, il vous reproche de gâcher l’argent et la nourriture car il n’a pas faim. Le lendemain vous ne faites pas à manger, il vous reproche de le laisser mourir de faim. (T)



Conséquences: on ne comprend rien. Ca crée de la confusion et ça épuise d’essayer de comprendre sans succès. Alors à un stade on ne se pose plus de question, on renonce à comprendre et on dit "d’accord" même si on ne sait pas à quoi on acquiesce.



B/ Le message n'est pas direct


  • Composer avec l’intention cachée. Ses intentions ne sont pas claires.

Exemple: Il vous prend la tête sur plein de trucs sans importance vous ne comprenez pas ce qu'il se passe et cherchez des solutions. Plus tard, vous comprenez que la vraie raison c’est la soirée à laquelle il ne veut pas venir avec vous et il crée un conflit pour mettre la raison de sa non venue dessus.


  • Par sa communication double. Il y a ce qu’il dit et ce que ça veut dire.

Exemple: “Fais ce qui t’inspire” (à manger).

A comprendre: les pâtes j’en veux pas, les aubergines j’aime pas, les patates douces j’en ai marre etc...


  • Par la stratégie cachée. Il y a ce qu’il dit et la stratégie derrière.

Exemple: “J’aimerais prendre un chien pour sortir plus”

Il ne la sortait pas donc je l’ai confronté.

Sa réponse: “en fait quand je l’ai prise c’était stratégique de dire que tu aimes marcher et que tu la sortirai que ça te ferais une compagnie”

Donc qu’il aurait un chien sans s’en occuper et que ça lui éviterait de venir avec moi.


  • Ses demandes dissimulées

Exemples:

Vous recevez ce sms: “J’étais chafouin. Et puis ma mère disait à mon frère qu’elle veut des thés et tisanes pour le mug qu’on lui a offert.”

La demande cachée: que vous alliez au magasin de thé vous en occuper


Ou vous avez cet échange par sms:

- (Moi)J’ai proposé à K de voire un verre à la maison ce soir pendant que tu es au foot (j’informe qu’une copine vient à la maison)

- Ca va être annulé je pense

- D’accord tiens moi au courant (sous entendu ok alors tu verras ma copine qui sera à la maison)

- Il manque 3 joueurs donc c’est quasi sur que ce sera annulé

- D’accord, j’espère que ça va mieux toi ?

- J’ai pas une grande énergie et du mal à me concentrer je t’avoue.

Sa demande cachée: il ne veut pas de la copine à la maison!


  • Fait du passif agressif. Il ne dit rien, et attend que vous deviniez toute seule ce qu’il veut ou ce qui ne va pas. Puis il vous reproche de ne pas avoir deviné et pas satisfait ce qu’il voulait.


  • Vous devez deviner quand ses "non" sont en fait des "oui"

Exemple: Il me reproche de ne pas être venue aux funérailles de son grands père alors que je prévoyais de venir et qu’il a insisté à 3 reprises pour que je ne vienne pas


  • Il fait passer ses messages par vos proches. Il ne vous dit pas des choses qui vous concernent, et va le dire à d’autres pour se faire plaindre. Du coup ce sont les autres qui plaident sa cause. Il reproduit sans cesse des triangles de karpman en faisant intervenir des sauveurs.

Exemples:

Sa mère vous dit qu’elle l’a vu mal après votre dispute et qu’il tient vraiment à vous. Mais à vous ça il ne le dit pas directement. (T) Il vous demande de parler à votre sœur qui ne l’écoute pas et qui vous écoutera vous. (T)


  • Tire des conclusions dans son coin sans vous en parler et garde le silence jusqu'à ce que vous avouiez.

Exemple: La mère d’une amie croyait qu’elle s’était mariée sans le lui dire et a mis près d’un an avant de lui faire part de son hypothèse, quand mon amie lui a fait part de son intention de se marier qui invalidait donc l'hypothèse. (T)


Conséquences: On est en permanence dans le doute et perplexe de ce qui est demandé. Et comme c’est détourné, on ne peut pas s’y opposer frontalement ni acquiescer pleinement. Bref on ne sait pas sur quel pied danser.

Parfois on se demande même si on est débile, pas assez mature, ou évoluée pour ne pas comprendre… on culpabilise. Et il en joue!



C/ Le message n'est pas complet


  • Fait de la rétention d’info.

Exemple: il ne vous informe pas qu’il quitte son boulot lundi, vous l’apprenez pendant les vacances quelques jours avant


  • Fait planer le mystère

Exemple: vous allez recevoir des documents très importants par courrier prochainement dont il ne peut s’entretenir avec vous par mail. (T)


  • Ne vous demande pas, il vous met devant le fait accompli et vous le reproche si ça ne vous va pas ou que vous n'êtes pas à disposition.

Exemple: "Tu m’emmènes à l’aéroport de Marseille mardi. Comment tu voulais que je sache que tu n’es pas dispo ?! Maintenant j’ai pris mes billets "


  • Fait ses demandes sans dire toutes les implications. Il masque des éléments pour obtenir un premier oui. Puis révèle les “détails” pas anecdotiques que ça implique ou change les conditions. Et là vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Et il s’offusque que vous changiez d’avis

Exemple: "Tu viendras avec moi récupérer la chienne?" "Ok". Puis vous apprenez que c’est à 3h de route et qu’il programme ça un jour qui ne vous convient pas, donc il râle que vous ne soyez pas dispo.


Conséquences: vous n’avez pas toutes les cartes en main pour des choses importantes comme votre avenir et vous vous retrouvez régulièrement au pied du mur.




Problème 3: Il ne permet pas de créer un espace de communication


  • Par sa désynchronisation

Quand on s’intègre dans un groupe il y a des règles posturales:

- Au niveau distance physique, on vient assez près pour montrer qu’on fait parti du groupe tout en respectant une distance personnelle pour ne pas envahir l’autre.

- On écoute en montrant des signes d’écoute et d’intérêt.

- Et petit a petit on se calque sur les autres. Si tout le monde est assis, naturellement on va s’asseoir.

Ce sont ces “détails” qui ouvrent la communication entre les êtres.

Tout ça on l’apprend intuitivement enfant et on le fait naturellement adulte.

Là non, il est en permanence désynchronisé.


Exemple: il est le seul debout quand tout le monde est assis, il reste sur le canapé quand on est tous à table


  • Il pratique l’écoute aversive. C'est à dire, qu'il fait en sorte qu’on croit qu’il n’écoute pas.

Exemple: il baille aux corneilles quand vous lui parlez de quelque chose d’important

Son faciès dit que vous le faites chier, qu’il s’ennui. Il regarde ailleurs, fait autre chose, quitte la pièce, affiche un air consterné, lève les yeux au ciel


  • Il reporte la responsabilité sur vous. Vous êtes toujours reconnue coupable par avance, de tout, et vous le resterez.


  • Il hurle, tente d’intimider. Avec les pressions qu'il fait planer en permanence on sent qu'il n'y a pas de communication ouverte possible


  • Tout est catégorique et sans nuance. Il est hyper sûr de lui, a un aplomb incroyable


  • Il fait le disque rayé: il rabâche les mêmes reproches pendant des heures voire des jours.

Exemple: Elle vous traite pendant 7heures d'affilées de "connard et fils de connard" (T)


  • Il a une incapacité à se remettre en question. Il refuse d’entendre raison. Il va même remettre d’autres sujets sur le tapis qui n’ont rien à voir s’il se sent acculé pour vous attaquer sur autre chose. C’est vous qui serez enfoncée plutôt que lui.

Exemple: Vous lui dites que vous n’en pouvez plus de la situation.

Il vous parle que votre hypersensibilité ça le fait chier / que le manque de sommeil ne vous réussi pas /que c’est vraiment pas agréable d’être avec vous qui arrêtez pas de râler aujourd'hui.


  • Il minimise, tourne en dérision, l’humour sert d’attaque sournoise


  • Vous tend des pièges.

Exemple: Vous n’êtes pas dispo pour un truc? Mine de rien il vous demande quelques jours plus tard ce que vous faites dimanche prochain? Rien? Vous allez pouvoir faire son truc. (T)


  • Le chantage affectif. Il fait planer que son amour sera retiré si vous ne faites pas ce qu’il dit et que vous insistez à lui tenir tête


  • Sa logique est la seule admise. Il a une solution en tête, la sienne et n’en prendra pas une autre.

Exemple: il veut que ce soit vous qui l’emmeniez à l’aéroport en voiture (c’est plus confortable) mais vous ne pouvez pas. Il refuse toute alternative de covoiturage, train, navette, bus…Quitte à vous dire qu'il va rater l'avion à cause de vous ou qu'il va devoir déranger un de ses amis car vous ne voulez pas l'emmener.



Conséquences: vous n’avez pas d’espace pour vous livrer, vous doutez de vous, de votre posture, vous ne cherchez plus à parler, vous culpabilisez beaucoup, vous vous sentez impuissante, et vous ne sortez pas des conflits, quels qu’ils soient, ça dérape.




Problème 4: Sa communication est pervertie


A/ Il ne cherche pas de solution, il se nourrit du drame


  • Il cherche à faire chier. Son point de vue est toujours l’inverse du votre…


  • Il cherche à vous mettre en difficulté, créer du problème, du drame.

Exemple: suite sur les repas. Une fois que vous savez s’il veut manger ou non, il y aura quand même un problème: ce que vous aurez fait ne sera pas ce qu’il voulait manger ou ne sera pas préparé de la manière dont il le veut. Et si vous lui dites de se débrouiller, il explose


  • Il vous dévalorise pour asseoir son emprise. Les reproches sont le mode de communication, il balance son venin, agresse, provoque

Exemple: je lui ai déjà fait remarqué suite à un événement qu’il me relatait que dans cette anecdote banale, il venait d’agresser un mec là.


Conséquences: vous tournez en rond dans votre problème, vous êtes épuisée et votre estime personnelle est impactée, vous vous sentez ratée et de plus en plus perdue.



B/ Il détourne les mots et les principes


  • On utilise les mêmes mots mais pas avec le même sens et la même implication derrière

Exemple: "Aimer". Pour lui c’est que vous acceptez d’être son serviteur et de vous occuper uniquement de lui au détriment de votre être, sans contrepartie.


  • Il retourne vos valeurs contre vous et joue de notre besoin d’être en accord avec nos principes moraux pour nous faire accepter n’imp. La culpabilité fait vite rentrer dans ses rangs.

Exemple: "Tu dis être altruiste mais là tu n’es pas prête à arrêter ta lecture pour me masser, donc tu es égoïste."

"Tu ne tiens pas parole, je ne peux pas compter sur toi". Alors que toutes les conditions qui vous ont fait dire oui ont changé.


  • Il déforme l’existant pour l’arranger à sa sauce sous couvert d’un principe moral.

Exemple: la liberté d’aimer et l’amour inconditionnel pour justifier qu’il veut coucher avec votre amie. (T)


  • Avec des vérités universelles

Exemples: “ les couples qui marchent doivent faire des compromis” (suite à quelque chose auquel vous venez de dire non)


  • En vous attribuant des qualités pour vous donner une réputation à tenir, qu’il vous retirera si vous ne pliez pas. Et comme c’est les seuls moments où vous avez un compliment, vous avez envie de le garder.

Exemple: "tu as la maturité nécessaire pour comprendre ma situation" (T) > Si vous ne comprenez pas, vous n’êtes pas mature.

Les gens évolués savent accepter les divergences d'opinions (T) > Si vous ne laissez pas couler ce que vous lui reprochez, vous n’êtes pas évoluée.


  • Il se cache derrière des concepts et les adapte à sa façon pour que ça l’arrange. Genre l’astrologie.

Exemple: “Je suis comme ça parce que je suis Vierge ascendant Taureau et c’est la pleine lune ce weekend”

Bah non t’es juste un connard en fait (jpp d’eux ça se sent ^^)


Conséquences: on ne parle pas des mêmes choses et on est ligotée dans nos propres valeurs, croyances et qualités.



C/ Tout est systématiquement retourné contre vous


  • Il déforme vos propos pour les tourner à son avantage


  • Il ne communique pas et vous reproche qu'il ne peut pas communiquer avec vous


  • Il vous reproche de ne pas accéder à ses demandes "Tu ne comprends rien", alors qu'il ne précise pas ce qu'il veut, ça reste très flou


  • Tout ce que vous dites est retenu contre vous et servira devant un tribunal dont il est la victime, l'avocat et le juge



D/ Il utilise le doute, le mensonge, l’inconstance


  • Il vous remet en question subtilement

Exemple: “tu en es sûre? Tu n’exagères pas un peu? Ce n’est quand même pas possible que les choses se soient vraiment passées comme ça”


  • Il nie et ment. On ne sait même plus si on vient de voir ce qu’on vient de voir. On doute de ses propres souvenirs et perceptions

Exemple: “Ce n’est pas vrai, je n’ai pas fais ça, tu as rêvé, tu parles d’autre chose ou de quelqu’un d’autre”.

“Bien sur que je t’en ai parlé”. Bah non.


  • Il parsème son discourt de vérité pour donner du crédit au reste. 90% de ce qu'il dit c’est de la merde et 10% c’est vrai (ou moins). Sauf qu’on se raccroche à ces vérités et dans notre esprit, ça sème le doute. Du “non” on passe au “peut être” que le reste soit bon aussi.


  • Il change d’avis plus souvent que de chemise. On ne peut pas se reposer sur un avis fiable. Il a différentes versions selon à qui parle, et peut donc en changer au cours de la même journée.

Exemple: sur son désir ou non désir d’enfant (T). Pour qui il compte voter...(T)


  • Ses réactions imprévisibles. Vos annonces déclenchent des réactions imprévisibles: il s’en fout ou il s’enflamme. C'est le calcul en permanence de la meilleure approche, et du meilleur moment pour avouer notre situation.

Exemple:

“J’ai envie de partir en weekend seule”. “OK”

“Il n’y a plus de coca”. “Quoi?! Oh non, pourquoi c’est à moi que ça arrive ces choses là?!”


  • Il ne tient pas ses promesses et engagements. De tout façon il ne fera pas ce qu’il dit et ne dit pas ce qu’il fait alors c’est mort.

Exemple: “je vais me remettre au sport” > Pas bougé du canapé pendant des mois

“On va se promener ensemble ce weekend” > Samedi il préfère y aller demain, dimanche il aurait préféré y aller hier.

Et j’en passe...


Conséquences: On n’est plus sûre de sur quoi on peut se baser pour dire des choses, ni quand on peut les dire, ni si les dire va avoir un impact. On est sur le qui vive, épuisée.



Conclusion:

En résumé, leur communication c’est de la merde (ça c’est clair et direct comme message).


Il n’y a pas de communication possible avec eux.

  • Vous ne pouvez pas dialoguer pour résoudre les difficultés de la relation et arriver à un compromis.

  • Les principes même de la communication sont détournés: la parole sert à faire mal, plier, ou harceler.

  • La discussion ne sera pas source d’amélioration mais d’un conflit supplémentaire. Il y a le fond et la forme, la forme devient le fond du problème.


Vous reconnaissez vos échanges dans ces descriptions? Partagez moi si vous avez repéré d’autres façons de faire !

(Merci à celles qui grâce à leurs retours ont aidé à compléter cet article ^^)


Marina

(T) Témoignages rapportés, je vous partage d'autres situations que celles vécues personnellement


29 vues0 commentaire