• Marina

7 façons dont votre conjoint n'en a rien à foutre de vous (et 3 raisons qui expliquent pourquoi)

Dernière mise à jour : 13 mai


Dans un Marvel j’aurais eu un super pouvoir: j’étais la femme invisible.

Dans la vraie vie, ne pas être vue, ni considérée, c’est très douloureux.


Ce type de partenaire a un rapport à l'autre bien particulier, notamment par son comportement antisocial, c’est à dire, une indifférence totale à l’autre: égoïste, pas d’empathie ni de culpabilité

En résumé, il en a RAB de l’autre.


Dans le quotidien, comment ça se passe?


1/Il se comporte comme si vous n’existiez pas


  • C’est comme si vous n’étiez pas là.

- Je n’étais pas inscrite sur l'assurance de responsabilité civile que pourtant je payais

- Il mettait la pyrolyse du four en marche à 14h l'été ! avant de repartir bosser alors que je travaillais depuis la maison

- Il cuisinait pour lui tout seul “J’ai envie d’un barbecue, ca te va?” “Oui”. Il ne m’a rien fait à manger, il n'y avait que son bout de barbac. (I’m a veggie)

- Il s'avachissait sur moi dans le lit, me mettait ses coudes dans l'œil la nuit


  • Vous n’avez pas de place. Aucune.

- A la maison (prise à deux), c’était comme s’il était chez lui seul et que ma présence dérangeait son ordre.

Il réorganisait toute la maison, sans m’en parler pendant mon absence.

Il déplaçait mes affaires, changeait mon bureau, ou dressing de place, déménageait une pièce entière, annexait mon espace, mon bureau devenait le sien, mon atelier devenait son garage moto, sans me demander mon avis.

Je découvrais en rentrant du boulot que mes affaires avaient viré.


  • Vous ne devez pas déranger son quotidien.

- Je me suis enfermée dehors une fois fin octobre, (veille de confinement, je ne devais pas avoir envie d’être enfermée à nouveau). Je suis sortie, il est sorti, au moment de rentrer j’ai réalisé que je n’avais pas les clés. Il ne voulait pas gâcher sa sortie. Il faisait froid. Heureusement j’avais les clés de mon cabinet sur moi et j’ai marché les 4 km à pied pour me mettre au chaud en attendant son retour.

- Il laissait traîner ses verres à vin, tasses de café, ses coulures de café, tâches de rouge, les miettes de son en cas… pas de soucis.

Par contre moi c’était le drame de laisser mes livres, ordi ou tasse de thé dans le salon.


  • Il a une tolérance zéro pour l’autre

- Mon ex râlait parce que je n’avais pas rangé la serpillère après avoir fait le ménage, que je n’étais "pas foutue de faire quelque chose de bien jusqu’au bout".



2/ Il n'y a pas d'échange


  • Il ne se foulera pas le petit doigt pour vous.

- Avant le déménagement, je lui ai demandé qu’il m’amène 2 plats pour que je prépare à manger pour tout le monde pour le jour J. C’était trop compliqué comme demande, j’ai fait sans.

- La veille de rendre mon appart, je galérais avec les derniers détails pour que tout soit nickel pour récupérer ma caution. Pendant ce temps, il avait oublié et était de sortie avec son pote. Et c’est son pote qui a suggéré de venir m’aider.


  • Vous ne pouvez pas compter sur lui

- Lors du covid les finances ont été tendues pour moi, alors j'ai décidé de louer mon cabinet lorsque je n'y étais pas. Mon ex m'a dit qu'il m'aiderait à gérer les locations lorsque je n'étais pas là. Finalement il a changé d'avis une fois les réservations faites. Ca a été la galère pour l'envoyer amener les clés le jour où j'étais absente, j'ai dû faire autrement par la suite et parfois, ne pas louer.

- En week end à la mer, j'avais repéré un beau morceau de bois flotté. Je suis artiste à mes heures perdues et là je bavais devant le potentiel de ce bout de bois. Sauf que seule, pas moyen de le porter. Mon ex n'avait pas envie de le porter avec moi. C’est mon frère et son pote qui m’ont aidé à le porter. Thanks bro!


  • Principe de réciprocité à sens unique.

- Vous devez rangez votre tasse, pas lui. Si sa tasse traine, vous devez la ranger. Si la votre traine, il gueule parce qu’il n’a pas envie de passer derrière vous

- Il avait de grosses amplitudes horaires, j’étais confinée: je m’occupais des courses, de la préparation des repas, la gestion de la maison etc…

Il était au chômage, je travaillais: la tendance ne s'inversait pas.

- J’allais faire les courses, je lui demandais de m’envoyer sa liste.

Il allait chercher ses courses, il râlait si je lui disais de ramener un truc pour moi (ou nous) qu’il n’avait pas prévu. Ou le faisait comme si c’était une faveur. “Je t’ai trouvé ton lait de soja”.

- J’allais chercher ses colis, il râlait pour les miens

- Quand il s’est enfermé dehors en mai, il fallait accourir pour lui amener la clé


  • Il ne rebondi pas sur ce que vous lui dites.

C’est comme si vous parliez dans le vent, il enchaine sur autre chose.

Idem les sms, aucune réponse aux gentils messages ou messages importants.

C'est sidérant, le nombre de message où je lui parle de trucs et où il me parle d’autre chose sans même me répondre. Il n’en avait rien à foutre. Ca m’a fait halluciner quand je les ai relu pour écrire ces post.

- Je lui faisais une déclaration

Il ne répondait pas

Plus tard j'envoyais une photo du chat

Là j'avais le droit à un smiley

- J’envoyais une photo de travaux hyper importants pour moi, il m’envoyait un pouce levé pour toute réponse

- Je parlais d’un rêve

Il me répondait “J’ai envie de fumer”


3/Il vous met en difficulté volontairement


  • Les ratés

"Oups". “J'ai pas fait exprès”

- J’ai une tata qui adore barboter dans l'eau. Les 2 fois où elle nous a rendu visite, il a vidé l’eau du jacuzzi juste avant sa venue.

- Quelques jours seulement après que je l’ai informé avoir envoyé mon chèque énergie, il a décidé de changer de fournisseur, sans me consulter


  • Il entretien un principe de dette

Il perverti le principe de dette et d’échange entre humains, en exigeant quand et de quelle façon lui rendre ce qu'il a fait pour vous. Et au centuple bien sûr.

Ou en osant vous rappeler une dette à son égard, quand il a même aggravé les choses dans moments difficiles de votre vie.

- Comme pour le décès de ma grand mère où il n’a pas eu un mot gentil ou un geste de réconfort, m'a demandé pourquoi je pleurais. 3 jours après quand je n'ai pas pu me rendre à son enterrement m'a dit "tu pleures encore pour ça?!"

Quelques mois plus tard il m'a ressorti l'événement comme s’il avait été un soutien et que je ne lui avais pas rendu.

Je ne pète pas souvent les plombs mais là j’ai disjoncté.

Il a pu du coup me le reprocher :“Oula ça va pas là, tu disjonctes”


  • Il fout la merde.

Il est souvent en conflit avec les autres et vous implique dedans.

- Il critiquait à fond la meuf de son pote. Ils venaient d’acheter ensemble au début de notre relation. Il ne la supportait pas. En fait elle l’empêchait d’avoir son pote à disposition quand il le voulait, et elle faisait entendre sa voix. Ca le rendait fou. Il la démontait, et disait que c’était moi qui était blessée, vexée, que ce n’était pas cool pour moi…

Moi je n’avais aucun problème avec elle mais ça créait en conséquence un problème dans la dynamique avec eux.


4/ Une indifférence totale à l'autre


  • Il minimise le mal qu’il vous fait

Il reste indifférent, n'a aucun remords.

Au mieux, il se justifie après vous avoir blessé mais est incapable de se remettre en question.

- “Oh ça va !”

- Il voyait que j’étais souvent en down. Je lui disais que ça n’allait pas et ça ne lui faisait rien. Je me demandais si j’étais une chochotte susceptible. En fait non il y avait un problème.


  • Il ne considère pas vos besoins

Vous êtes niée. Il n'écoute pas vos besoins et n’y répond pas.

- Je me réveillais souvent la nuit car il décidait d’allumer les lumières (en pleine nuit!). Je lui ai demandé de faire autrement quand je dormais dans la pièce.

Sa réponse: je lui demandais d’être quelqu’un qu’il n’est pas!

-Il a fait ça avec les besoins des animaux de la maison aussi, qui étaient niés dans leurs besoins:


Le besoin de repères pour le chat (les chats ont des territoires) à laisser ses affaires en place. Il le faisait bouger régulièrement, comme avec mes affaires. Il déplaçait même sa litière à l’étage pour un vieux pépère avec de l’arthrose qui peinait à monter sur le canapé.

Je réalise que mon chat avait pissé dans son sac de sport suite à l'événement. Bien joué mon chat!


Le besoin de sortie et de se dépenser pour le chien qu'il ne sortait pas. “Mais non, un chien de berger n’a pas besoin de se promener, il a besoin de faire des câlins sur le canapé avec son maitre”.


  • Il fait pour lui en faisant croire que c'est pour vous

Il a fait changer le matelas chez ses parents sous couvert que c’est moi qui avait mal dormi.

Ce que sa mère s'est empressée de faire pour que je revienne. (Ses parents ont toujours été adorables avec moi).


  • Vous fait prendre en charge son envie ou son besoin par la même occasion

Un jour il m'a demandé d'arroser quotidiennement le potager qu'il venait de faire sans m'en parler.

Je lui ai dit qu'il allait s'en charger lui même puisque c'est lui qui avait voulu le faire et que je gérais déjà le reste de la maison.

Il a explosé en disant qu'il l'avait fait pour moi, qu'il avait retenu que l'année dernière j'en voulais un (qu'il avait tondu).

Un peu penaude, je l'ai remercié, et lui ai demandé ce qu'il avait planté: poivrons, aubergines...?

Ah bah non, que des tomates pour manger ses tomates mozza à l'été...


  • Il reporte, diffère vos demandes et y met des conditions

"Tu voulais faire une rando ce matin? On ira cet aprem. Finalement demain. Le week end prochain..." C'est infini.

Il disait qu’il s'occuperait de moi quand il serait satisfait. Donc jamais.



5/ Il ne vous prend pas du tout en considération


  • Vous n’avez qu’une fonction utilitaire.

Vous vous situez entre la bonne niche, la secrétaire et l'esclave sexuel.

Tout le quotidien se résume à ça. Et attention si vous ne remplissez pas la fonction pour laquelle il vous a acquise.

Moi j’étais une très mauvaise maitresse de maison. Comme il ne pouvait se plaindre au service après vente et retourner l’article c’était le drame permanent pour essayer de me faire remplir cette fonction.

Vous lui servez.

- Pour lui amener son verre de vin

- Pour occuper ses temps de trajet...

- Occuper la nana de son pote pour faire ses soirées mecs tranquille. Son seul “ami” ici avait une compagne qui l’accaparait beaucoup, ce qui le contrariait pour faire ses soirées mecs. Il avait trouvé pertinent de transformer leur soirées à 2 en repas à 4, pendant lesquelles les mecs disparaissaient, nous laissant seules toutes les 2. Je me retrouvais à être la girlfriend sitter.


  • Vos limites ne sont pas entendues et vos besoins sont ridiculisés

Il est même en effraction volontaire de vos limites.

- Il déboulait dans la salle de bain (qui ne fermait qu’avec un rideau) alors que j'avais été claire que quand j'y suis, personne ne rentre. Et au lieu de s’excuser, il m'agressait en disant que mon besoin était débile


  • Vous devez être une copie de lui même

Vous ne pouvez pas exprimer une opinion qui n'est pas conforme à la sienne. La richesse de nos contacts humains passe par l’échange et le partage de nos opinions et de nos sentiments. Là, vous n'avez pas le droit d’en exprimer aucun.


6/ Dans son rapport à l'argent


  • Il n'est pas généreux

Il gagnait 7 fois plus que moi.

Il n'y a jamais eu une invitation au restau, rien

On faisait tout “moitié moitié”.

  • Il fait peser ses dépenses sur vous

Je me retrouvais à payer pour ses trucs: l'électricité de son jacuzzi, ses conso au restau, les courses qu’il disait pour moi donc que je payais moi et qu’il mangeait en laissant le placard vide ensuite…

"Je vais bientôt avoir la facture d'eau des 6 mois je te dirai". J'étais partie depuis plus de 5 mois.

  • Il garde l'argent qui est le votre

Il ne me rendait pas l’argent que j'avais avancé pour les différents achats domestiques, les dépenses s'accumulaient et devenaient très inéquitables.

- Il râlait quand je lui demandais de me rembourser ou de prendre en charge le loyer ce mois-ci (puis passait pour un grand seigneur aux yeux des agentes immo "Allo Laura, oui vous me prélevez intégralement le loyer ce mois-ci")

- Lorsque le fournisseur d’énergie lui a remboursé mon chèque, il ne me l’a pas dit pendant des mois. J'ai dû insister pour qu'il vérifie ses comptes.

"Ahhh c’était ça, je ne savais pas ce que c'était ce virement. Je dois te rembourser le montant du chèque c'est ça?”

"Ca et la moitié du reste que j'ai avancé avec toi"

"Ah.


  • Il est perdu quand ça l’arrange

Lui si précis dans sa compta perso, il faisait des doublons quand il notait les dépenses communes.

“Ah oui j'ai noté l'estimation de l'électricité et la facture réelle. Je suis perdu je t’avoue”

On est à la limite de la malhonnêteté.


  • Les finances sont une pression supplémentaire

Il rajoute des dépenses superflues quand vous en êtes à chercher comment gérer les essentiels.

Il voulait des assiettes en bois spéciale pizza

Et embaucher une femme de ménage parce que vraiment j'étais incapable


  • Aucune considération pour vous à ce niveau là non plus

Il vous met devant le fait accompli

"J'ai acheté un barbecue"

N'aucune empathie sur votre situation.

Il me parlait de tous les placements qu'il venait de faire, et de l'argent qu'il gagnait chaque jour quand j'essayais de joindre les deux bouts.


7/ Il vous fait du mal voire est carrément destructeur


  • Va à l’opposé de vos demandes et besoins

Ne vient pas avec vos amis quand vous voudriez qu’il soit là

Ou s’impose quand vous aimeriez avoir de l’espace etc...

- Il a rencontré mes amis une fois puis n’est jamais revenu

- Après le confinement quand je retrouvais ma famille à mi chemin enfin, il a insisté pour être présent, je ne leur ai donc pas parlé de ce que j’avais vécu.

- Il ne se promenait pas avec moi. Par contre avec ses potes où en déplacement chez sa grand mère ça lui prenait d’aller se promener


  • Touche au sacré

Il sait ce qui compte pour vous et le détruit, vous l’enlève. Les cadeaux, sépultures, animaux, lieux, activités…

On pourrait croire que ce n’est pas intentionnel mais il sait très bien ce que ça représente pour vous. C’est malsain. Vicieux.

- Il a cassé le photophore offert par mes amies à l’emménagement

- La boite à baguettes chinoises offerte par ma mère lors d’un voyage ensemble

- Ebréchait les assiettes que j’avais acheté pour manger avec l’homme de ma vie (ahah à creuser une autre fois ça!)

- A tondu les légumes que je venais de planter, 2 fois!

- Disait qu’il n’avait pas envie d’aller dans les endroits que j'adorais

- Disait qu’il n’avait pas envie de faire l’activité que j'avais prévu pour mon anniv

- J'adore la rando, sa présence minimale était conditionnée par ma réponse à ses demandes obscènes lors des promenades


  • La non acceptation de votre être comme individu à part entière

Il vous reproche ce que vous êtes mais dit qu'il veut rester avec vous tout en essayant de vous faire rentrer dans un moule à son image.

- “Si je ne te conviens pas, il ne faut pas être avec moi. Je ne peux pas être autre chose que ce que je suis, si ça ne te convient pas dis moi, ça ne sert à rien qu’on perde du temps et qu’on se déteste”

Cette phrase je l’ai dite à plusieurs reprises au cours de la relation. Ce n’était pas un bluff mais une évidence.

Il n’a jamais pris la porte de sortie pour autant.



Quand on lit tout ça, on dirait que je décris un truc de cas soc.

Après coup, on n’en revient pas d’avoir laissé passer tout ça! Il était odieux, dans ses mots, ses comportements, ses gestes, sa manière d'être, sur le moment, je le vivais de trop près pour avoir du recul.


Aucune relation équilibrée, harmonieuse et épanouissante n’est possible avec eux.


Si on devait imager notre relation, c’est comme si on était sur une plage, que moi je tentais d’écrire nos initiales dans un cœur et de s’embrasser au coucher du soleil. Et que lui sautais dessus à pieds joints et me collait la tête sous l’eau, par jour de méduses. En faisant croire qu’il avait la gentillesse de donner un cours d’apnée!


Quand on le réalise, c’est la colère qui se réveille.

Et cette colère est saine. Elle vous protège.

Je me disais qu’il devrait avoir honte. Honte de ce qu'il avait fait, dit, de ce qu'il était, se laissait être. Qu'il était une insulte a l'espèce.



Comment ça se fait que la relation puisse vriller comme ça ? C’est quoi qui déconne?

3 raisons dans son état d'être qui l’expliquent:


1/ Une incapacité émotionnelle


Coupé de ses émotions, il est incapable de s’y connecter.

Ce qui veut dire:


  • Une incapacité à ressentir

N’a que des simulacres d’émotion. Qui s'expriment plutôt pour valider ses pièces de théâtre et vous faire culpabiliser, que parce qu’il ressent quelque chose.

“Je souffre. Je pleure.”


  • Une incapacité à aimer

L’amour n’est pas quelque chose qu'il peut ressentir pour vous.

Je me demandais ce que ça voulait dire quand il disait m’aimer. En fait rien.

Il ne vous aime pas, à la rigueur il aime la façon dont il se sent quand vous prenez soin de lui.

Il peut vous idéaliser pendant un très court temps: ça le flatte d’être avec quelqu'un de bien, donc peut ponctuellement il peut dire des merveilles sur vous.

“Ton profil était parfait”


  • Pas d’empathie, donc pas de considération pour l’autre.


  • Des problèmes dans l’intimité relationnelle et sexuelle

Avec une incapacité de connexion et de partages.

Une fuite de l’intimité et de la vie.

Il vit une vie parallèle à la votre, se réfugie dans les jeux vidéo, l'alcool…


2/ Un égocentrisme pathologique


  • Complètement auto centré

C’est toujours lui d’abord. Vous passez toujours après, si vous passez.

S’il souffre la terre doit s’arrêter de tourner.


  • Ses besoins ou envies sont plus importants que les vôtres

Vous avez besoin de dormir? Lui a envie de se vider.


  • Un soucis démesuré de son image

Il ne s’intéresse à rien sauf à son image pour laquelle il a une préoccupation excessive.

Tous ses actes tournent autour de ça. Ne croyez pas qu'il est sensibles à l’autre parce qu’il donne son sang ou accueille des réfugiés ukrainiens.

La question c’est : est ce que ça valorise son image: oui / non

- Il n'a jamais voulu monter dans ma voiture pas lavée. Il disait qu'il avait honte.

- Un jour, j’ai fait remarquer que des champignons de 10cm avaient poussé au dessus de son évier en le croisant, alors que je ramenais la chienne, ça a été la crise.


  • Une protection démesurée de son image

Il fera tout pour la préserver.

Quand vous êtes blessée, il ne s’inquiète pas de vous avoir fait du mal mais que vous puissiez pensez du mal de lui, ou pire, dire du mal de lui à d'autres gens.

Ses réactions sont disproportionnées si vous osez la toucher.

Il vous discréditera pour ne pas que vous le discréditiez lui.


  • Une incapacité à se remettre en question

D'après lui, il est parfait, c'est vous qui déconnez. Il n'y a donc pas d'évolution ni de changement possible.


  • Est incapable de concessions

Les concessions sont nécessaires à la vie en communauté, c’est la base du vivre ensemble.

Tous les jours il revenait sur les sujets où une limite avait été posée. Jusqu'à l'usure.


  • Mépris et violation des droits d’autrui.

Il ne respecte pas vos limites, enfreint et transgresse les règlements, ne respecte pas même la norme ou la bienséance.


3/ Une incapacité relationnelle


  • Ne sait pas avoir de vraie relation durable avec un autre être humain

A très peu “d’amis”. Ne sait pas nouer des liens ni les entretenir.

Soient ils habitent loin donc il ne les voit pas. Et il n'est pas téléphone non plus.

Soit les relations sont professionnelles donc très cadrées.

Soit elles sont superficielles.

Soit elles sont avec des êtres qui se plient à ses exigences.

- En voyage en Italie où il avait habité 8ans, il me disait que ses anciens collègues habitaient par là. Je lui ai proposé qu'on passe les voir. "On n'a pas le temps". On était en vacances sans programme pré établit. Sur le coup je n'ai pas compris. Aujourd'hui, je pense qu'il n'a en fait pas d'amis là bas après 8 ans sur place.


  • N'est pas capables de rapports authentiques

Pour vous capter, pendant la phase de séduction, il va s’adapter. Pas montrer son meilleur mieux mais s’adapter à tout ce que vous voulez voir et entendre.

Il voulait une femme saine, il a fait semblant d’être sain.

Mais dans le temps il ne peut tenir le rôle.

Et on met longtemps à comprendre ce revirement de situation, puisque la relation est basée sur ce qu’il nous a montré "être" et qu’on a cru.


  • Un rapport à l’autre chosifié.

Incapable de considérer l’autre comme un être vivant, il ne supporte pas que vous soyez un individu à part entière, et ne peut même pas l'intégrer.

Vous êtes sa chose, il se fout royalement de vous, vous n’êtes qu’un objet pratique, valorisant à la limite.


  • L’autre est un moyen de parvenir à ce qu’il veut et pas un échange.

Quand il entre en contact avec vous, il a une intention, une stratégie. Ses messages ne sont pas juste pour prendre de vos nouvelles et entretenir la relation mais pour avancer vers un but. Si vous n’y répondez pas comme il veut, il coupera la communication et repassera à l’attaque plus tard.


  • Pour lui, les relations sont des jeux de pouvoir et de domination.

Il cherche le rapport de force. Les relations avec eux sont inégalitaires. Sont but est d'être le dominant qui exerce son influence sur le dominé.

Vous n’êtes jamais validée ( physiquement, dans vos projets, idées...) à moins que vous ne vous soyez éloignée de qui vous êtes pour vous rapprocher de ce que lui veut.

Ils sont les professionnels du triangle de Karpman, sans sortie possible.

- Deux jours après l'emménagement ensemble, je lui envoyais un lien internet qui explique comment sortir du triangle persécuteur victime sauveur!!!



C'est très perturbant quand on est confronté à ce genre de relation car c’est un rapport à l’autre très éloigné de la norme. Ca semble inconcevable.

En fait c’est un dysfonctionnement.

Et c’est important de le savoir parce que heureusement tous les rapports humains ne sont pas comme ça!


Les rapports humains ne fonctionnent que parce que chacun considère l’autre et peut ainsi le respecter, ce qui crée un espace où chacun peut exprimer qui il est, ses idées, convictions profondes, ses besoins, limites…


Quelqu’un qui n’a pas d’émotions, pas d’empathie, qui ne considère pas l’autre, c’est drapeau noir. Sur les bateau pirates, ça annonce de la grosse merde à venir. Et bien là aussi.

Alors soyez-y attentive.


Vous reconnaissez votre histoire dans les descriptifs ou vous reconnaissez votre conjoint ?

Ajoutez moi sur les réseaux pour suivre les post à venir.


A bientôt,

Marina

Instagram

Facebook

Prendre RDV

82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout