Si la vie était un film



📽️


Ce début de semaine, j'ai suivi des cours de story telling ( l'art de raconter des histoires) avec comme question de départ :

Si ta vie était une série Netflix, est ce que tu la regarderais ? ( Si la réponse est "non elle est chiante", c'est pas bon 😆)

Et la consigne : vis ta vie comme un film.


Hier, au volant de ma voiture (et du scénario de ma vie ) je décide de passer ma journée comme si c'était un film.


Je roule dans Boulogne à bord de ma clio immaculée par toutes les pluies qui lui sont tombées dessus ces derniers jours, pour rendre visite à ma grand mère (ma mère grand ça fait trop 😆)


Les yeux sur le GPS tout en étant à la recherche d'une place pour me garer, je réalise trop tard que je grille la priorité à la voiture blanche qui arrive à ma droite.


Oups.


Je fais un signe de la main au conducteur.

Il est canon.

Dans un film on aurait cartonné et ça aurait été le coup de foudre en remplissant le constat.

Là je suis contente qu'il n'y ai pas de casse 😆

Il me suit. Je fais demi tour au rond point. Lui aussi. Il fini par tourner à droite quand je vais tout droit, le bel inconnu sort de mon film.


Je trouve une place à deux pas de l'hôpital, devant un grand parc où les joggeurs expirent des nuages de buées.


Clap clap mes talons sur le trottoir, j'avance à la recherche d'un parcmètre sous un soleil resplendissant.


Je vois une dame dans la même quête. Un personnage de mon film rentre à l'image. On papote un peu et on fait qq pas ensemble en cherchant le parcmètre bien caché.


Je rentre dans l'hôpital l'humeur joyeuse ☀️

- Bonjour !

Le soleil s'engouffre avec moi dans l'ascenseur.


J'avance dans le long couloir, je repère le numéro de chambre de ma grand mère.

Toc toc.

J'ouvre porte, je vois une infirmière masquée et une paire de jambe. De la porte je ne vois pas le visage au bout des jambes.


- Bonjour, vous faites des soins à Me Martin ?

Une petite voix se fait entendre :

- Ohhhh mais c'est ma petite Marina chérie ?


J'avance dans la pièce, je baisse mon masque pour qu'elle me voit.


- Coucou Ginou ! Vous êtes encore en soins ?

- Je finis 👩‍⚕️

- Tu as vu ma chérie, je suis une momie!


L'infirmière remballe son matériel, je fais le tour du lit pour dire bonjour à la grand mère.


- Waouh ! J'adore ton look, si j'étais plus jeune je m'habillerai comme toi !


Je suis contente de voir ma grand mère en forme.

- Tu es bien ici?

- Je suis aux petits soins. Et tu as vu, j'ai une vue sur la Tour Eiffel et la tour Montparnasse 🗼


Je marche jusqu'à la fenêtre puis je m'assois dans le gros fauteuil en enlevant la pile de couverture et de pull.


On papote toutes les deux, nos masques qui pendouillent à l'oreille.


- Ma voisine est partie à des examens. Oh hier je regardais Laurent Gerra, qu'est ce que j'ai ri ! A un moment la voisine m'a dit qu'elle n'arrivait pas à dormir. Je lui ai dit: je ne comprends pas, j'ai pourtant mes écouteurs. Et elle m'a dit "oui mais vous n'arrêtez pas d'éclater de rire "!


On rigole.


- Oh attends, tu as vu le livre qu'elle lit ? Passe le moi stp.

- On va pas prendre ses affaires !

- Si si juste pour lire la première page !

J'attrape le livre sur la table, je vois le titre :

"Les morts sous les ossements"

- C'est gaie tout ça !

- Attend de lire la première page!

- Lis-la moi toi !

- "Je suis à un âge où il serait bon que je me lave les pieds avant de me coucher au cas où une ambulance viendrait me chercher dans la nuit ..."

- Ah oui c'est encore plus joyeux.


Elle rigole.


Une autre infirmière rentre et me fixe 👩‍⚕️

- Vous êtes la petite fille de Mme Martin ?

Je souris.

- C'est bien ça.

- Elle m'a dit que je verrai une femme tellement belle dans la journée que je saurai que c'est sa petite fille .

- Heureusement que vous me reconnaissez alors!

Ma grand mère rit.

- Il faudra que votre petite fille vous forme à l'auto hypnose pour vos douleurs.

- Vous n'êtes pas formées ici?

- Non, c'est bien dommage.

- Les hôpitaux forment de plus en plus leur personnel, je vous souhaite d'être les prochains sur la liste.

- Oui... Et c'est aussi à nous de faire des demandes, d'être acteur de nos formations.

J'aime la façon responsable de voir les choses qu'à l'infirmière de mon film ! 🙌


Une autre soignante rentre à la recherche de ses clés tombés dans une douche.

Des ambulanciers font du Tetris pour faire rentrer le brancard avec la voisine jusqu'à son lit.

Ça aurait pu me souler tous ces gens qui passent mais ce sont des évènements intéressants du film. Je leur souris, ils ont le sourire, c'est hyper agréable.


La voisine de chambre revenue, se lève péniblement avec tous ces bandages et sa canne pour aller au petit coin.

- Ce sont de bien jolies fleurs que vous avez sur votre canne.

Elle s'arrête devant moi, sourit.

- C'est une canne, voyez vous, que j'ai acheté une petite fortune: 12€. Elle est bien pratique.

- 12€ c'est une fortune bien raisonnable.

Elle sourit à nouveau.


- Ginou, je vais déjà devoir y aller, j'ai fait mon fond de sac à main pour trouver de la monnaie pour le parcmètre et c'est déjà mon heure de fin de stationnement

- Oh oui ne te prend pas une amende ma petite chérie.

- Je reviens te voir bientôt, d'accord ?

Je la prends dans mes bras.

- Oh oui, ça m'a fait tellement plaisir de te voir ma chérie.

- Moi aussi Ginou.

Une dernière embrassade et je raccroche mon masque à l'oreille pour traverser le couloir.


Je monte dans l'ascenseur où se trouve déjà un monsieur masqué.

- Bonjour.

Au bout de quelques instants, ses yeux se posent sur ma jupe

- Il faudrait que vous remettiez tout ça en place avant de sortir.

Je vois qu'elle remonte un peu avec mon sac à main

- Ah oui. Vous savez, je viens d'une région où il y a du mistral, sous les robes, on a des shorts 😉

- Ah ça va alors il n'aurait pas fallut ...

- ...créer une émeute devant l'hôpital ?

Il rigole.


C'est génial ce truc de film, on dégage un rayonnement, j'ai envie de rire tout le temps.


L'ascenseur arrive au niveau du hall, le monsieur me dit au revoir avec un grand sourire derrière son masque.


Je reprends le volant. Personne sur la route et du soleil en région parisienne, on est bien dans un film ☀️


Je retrouve ma tante et on va toutes les deux faire une promenade forêt.

On croise un cheval 🐴 Des chiens avec collier guirlande qui clignote. Trois !🐕🦮🐕‍🦺

Ma tante s'exclame :

- On se croirait dans un film !

Je cligne les yeux de surprise de la phrase. Oui c'est ça, un film de Noël.


Ça me donne envie d'inclure un bon chocolat chaud et un dessert dans mon film ☕🍩


Je ressort faire quelques courses.

Une petite fait une crise dans un rayon, ça anime mon film.

La même petite me dit "bonjour" plus tard à la caisse. ( Elle a du sentir que son rôle pouvait gagner des lignes )


De retour au chaud, je me retrouve avec un capucino vanille (alors que je n'en bois jamais)☕ sur le canapé en famille à regarder les meilleurs moments de films.


- Il est beau le rouge à lèvres mat de la fille

- On dirait celui que j'ai acheté, regarde.

- Moi aussi j'en ai acheté un comme ça, attends.

On fait nos essais rouge à lèvres avant de revenir se lover sur le canapé.

- On est bien là en mode pyjama avec nos rouges mats 💄

On rigole.


Je renverse un peu de capucino sur ma robe blanche, je file la nettoyer et me changer. Dans un film, un bel inconnu aurait sonné à la porte à ce moment pour emprunter du sucre ou un tournevis 🪛 mais ce sera pour un prochain épisode.


C'est le moment de faire des tiramisu! Un super moment à cuisiner ensemble un velouté de potiron et les tiramisu qu'on amènera demain à l'hôpital (avant d'aller en shopping acheter un couteau et un econum qui coupent ! )


On mange nos veloutés devant une comédie romantique de Noël. Et je me retrouve à ouvrir mes cadeaux de Noël devant, fin novembre 🎁😄


En me brossant les dents je lis un message sur un coffret de soin au dessus du placard de la salle de bain :

"A life full of wonders

Is a wonderful life"

(* Les sous titres : il y a un jeu de mots entre

Full of wonders : pleine de réflexion / merveilles

Et wonderful : merveilleuse)


C'est beau de vivre ses journées comme ca.

C'est comme si on faisait des gros plans sur le beau, qu'on participait à rendre les scènes intéressantes en coupant les autres.

Ça permet d'apprécier les journées qu'on a. De les embellir ✨

Demain je recommence !

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout